Obtenir un crédit sans justificatif

crédit sans justificatif

Vous pouvez obtenir en Belgique un crédit sans justificatif. Cela signifie que vous n’aurez pas à fournir à la banque de factures pour prouver dans quel but vous avez utilisé l’argent emprunté. En revanche, vous devrez bien sûr présenter des justificatifs de revenus pour l’obtenir. Voici comment fonctionne ce type de prêt.

Quel peut être l’objet du crédit sans justificatif

Le crédit sans justificatif peut s’appliquer à toutes sortes de dépenses : vacances, études, mariage, véhicule, aménagement de la maison, etc. Étant donné que vous n’avez pas de factures justificatives à fournir à votre banque, vous pouvez l’imputer sur la dépense de votre choix.

Votre banquier peut vous demander à quoi vous comptez l’attribuer, mais il ne pourra pas exiger que vous lui fournissiez la preuve de la destination de l’argent.

À qui s’adresse le crédit sans justificatif

Si vous n’avez pas à justifier de la destination de l’argent, vous devez prouver au banquier que vous êtes en mesure de lui rembourser son argent. Pour vérifier que vous n’êtes pas en surendettement et que vous disposez des revenus suffisants en regard de vos frais, il va vous demander une liste de justificatifs :

  • pièce d’identité ;
  • bulletins de salaire des trois derniers mois ;
  • dernière feuille d’imposition ;
  • justificatif de domicile ;

Vous devez remplir un formulaire d’emprunt sincère et préciser vos frais fixes et vos crédits en cours. Pour obtenir facilement un crédit sans justificatif, il est préférable d’avoir un emploi stable ou de posséder une entreprise solide qui vous offre un revenu régulier, avoir le moins de crédits en cours possible et un bon comportement financier. Si vous avez déjà été fiché par exemple, ce sera plus difficile.

Quelles sont les meilleures conditions pour obtenir un crédit sans justificatif ?

Pour trouver les meilleures conditions pour obtenir un prêt personnel sans justificatif, vous devez comparer les critères qui sont différents d’un établissement financier à l’autre. Le prêt peut débuter à partir de 1 000 €. La durée de remboursement peut généralement aller jusqu’à 120 mois.

Vous devez calculer le montant global que vous coûte votre prêt. Plus il est long, plus il vous coûte cher, même si la mensualité est moindre. Vous allez choisir en fonction de votre situation personnelle et de votre capacité financière.

L’importance du TAEG – le Taux Annuel Effectif Global 

Le TAEG est exprimé en pourcentage annuel du montant total du crédit. Il est représentatif du montant que vous devrez verser en plus de la somme effectivement empruntée. Le TAEG cumule les coûts liés à l’emprunt – frais de dossier, frais d’assurance, intérêt nominal, etc. – et représente le meilleur indicateur pour comparer les offres de plusieurs établissements prêteurs.

Les autres critères de comparaison

Les autres critères de comparaison qui entrent en ligne de compte pour un crédit sans justificatif sont :

  • le montant des frais de dossier ;
  • le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) ;
  • les indemnités de remboursement anticipé (IRA) : si vous avez une rentrée d’argent qui vous permet de solder votre prêt, vous devrez acquitter quelques indemnités.

Prêt personnel et prêt à tempérament : le même crédit

rapport entre crédit personnel et crédit à tempérament

Qu’il s’agisse de crédit personnel ou de crédit à tempérament, il est question d’un seul et même crédit. En fait, l’unique différence réside dans l’utilisation des deux expressions. Le prêt personnel est un terme à usage commercial tandis que le prêt à tempérament est un terme juridique. Mais les deux se réfèrent à un seul et unique type d’emprunt qui rentre dans la catégorie des crédits à la consommation. Petit tour d’horizon sur le fonctionnement du prêt personnel également dit prêt à tempérament.

A quoi sert un crédit personnel ?

Un crédit personnel ou crédit à tempérament est soit un prêt affecté à l’achat d’un bien ou d’un service soit un prêt sans justificatif. Il peut être utilisé pour payer des biens de consommation, une voiture, des travaux de rénovation, des articles électroménagers, … Tout comme il peut servir à régler des factures, à solder d’autres dettes, à financer des événements familiaux, à payer un voyage,… En fait, la seule limite d’un crédit personnel est qu’il ne permet pas de financer un projet immobilier. Il peut être utilisé à des fins personnels mais ne peut en aucun cas servir à acheter une propriété immobilière : maison, appartement, terrain,…

Comment obtenir un crédit personnel ?

Dans le cadre des prêts affectés, il sera impératif de justifier à quoi va servir l’argent emprunté et de fournir des justificatifs de dépenses. Lors de l’insertion de la demande de crédit à tempérament auprès d’une banque ou d’une société de crédit, il faudra réunir différentes pièces qui prouvent votre identité et votre capacité de remboursement : pièce d’identité, justificatif de résidence, bulletin de paie, etc.

Quelles sont les caractéristiques d’un prêt à tempérament ?

Un prêt à tempérament est un prêt à taux fixe. La durée de remboursement va de 3 mois à 7 ans. Le capital empruntable est plafonné à 75.000 euros. Le remboursement s’effectue par versements échelonnés avec une connaissance du montant des mensualités et de la date d’échéance finale dès la conclusion du contrat de prêt. L’emprunteur doit obligatoirement finir le remboursement de son crédit à la date fixée au contrat. Mais en cas de remboursement anticipé, il devra verser une indemnité de remploi qui représente 1% du capital restant à payer s’il reste encore plus d’1 an de remboursement et  0,5% s’il reste moins d’1 an.

Quels sont les inconvénients et les avantages du crédit personnel ?

Le premier avantage est la connaissance à l’avance de la somme mise à disposition et de ses modalités de remboursement : intérêts, nombre et montant des mensualités, échéances, durée du prêt, frais de crédit. L’autre avantage est la large possibilité d’utilisation du crédit. L’inconvénient en revanche, est la pratique des taux de crédit légèrement élevés.

Faut-il prendre un prêt personnel affecté ou non affecté ?

Si vous souhaitez disposez librement des fonds, optez pour la formule « non affecté » et les fonds seront versés dans votre compte courant. Par contre, si vous souhaitez financer un achat précis avec l’argent, prenez le prêt affecté. Dans ce cas, le bien acheté servira de garantie du prêt et la somme sera directement mise à disposition du vendeur.

Comment rembourser son prêt personnel sans travail ?

Conseils pour rembourser son crédit personnel

La perte d’emploi ou la baisse de revenus représentent autant de causes de non-remboursement d’un crédit. Mais un crédit est un engagement et doit être remboursé. Alors que faire ? Nous allons vous proposer des solutions pour continuer à payer vos mensualités de crédit en cas de chômage.

Demander conseil à son banquier

Pour éviter l’interdiction bancaire pour défaut de paiement, expliquez votre situation à votre banquier ou à un courtier. Un représentant de l’organisme de crédit essaiera de trouver un accord qui conviendra aux deux parties. En effet, au lieu de vous poursuivre en justice, son premier réflexe sera de vous donner la possibilité de lui rendre son argent même si cela signifie reporter l’échéance finale de votre prêt.

Dès que vous commencez à avoir du mal à rembourser votre dette, envoyez à votre créancier une lettre recommandée expliquant vos problèmes financiers. L’établissement de crédit disposera d’un délai de 1 mois pour prendre des mesures en conséquence. Il pourra par exemple proposer :

  • d’augmenter la durée de remboursement du crédit en réduisant les mensualités
  • de suspendre les prélèvements mensuels pendant une période fixe
  • de procéder à un refinancement de crédit.

Faire un rachat de crédit

Si vous avez accumulé plusieurs dettes, il est temps d’envisager une restructuration de crédit afin d’en faciliter le remboursement. Le rachat de crédit est une procédure visant à faire rembourser ses crédits en cours par une banque en contrepartie de la souscription d’un crédit unique auprès de celle-ci. Cela permet de réunir ses emprunts dans un seul organisme de crédit et de simplifier le remboursement grâce à une échéance unique avec un montant de mensualité unique et un taux d’intérêt unique et fixe pour toute la durée du contrat. Le rachat de crédit est particulièrement économique lorsque les intérêts du nouveau crédit sont inférieurs à ceux des dettes existants et que l’échéance de remboursement est encore loin. Mais si la différence de taux est minime et que le contrat de prêt arrive bientôt à son terme, les frais et coûts de rachat peuvent rendre cette option inintéressante.

Souscrire une assurance perte de revenus

Une précision : l’assurance doit être contractée avant la perte d’emploi pour pallier au manque de revenus induisant les difficultés de remboursement d’un emprunt. La souscription d’une assurance perte de revenu est une mesure préventive qu’il faut prendre avant son arrêt de travail pour assurer le paiement de sa dette en cas de perte de revenus. Ainsi, si vous venez à perdre votre emploi pour cause de maladie, d’accident, de faillite ou de licenciement, l’assureur prendra le relai du remboursement de votre crédit en totalité ou en partie pendant une durée prédéterminée. L’assurance perte d’emploi est souvent proposée avec un prêt hypothécaire afin de garantir son remboursement. Pour les travailleurs indépendants, il existe les assurances « revenu garanti » qui offrent une couverture en cas d’incapacité de travail. Si aucune des solutions de remboursement avancées précédemment ne vous permettent de vous acquitter de votre dû, vous devrez procéder au « règlement collectif des dettes » devant le Tribunal du travail pour solder vos dettes.

Crédit ballon : qu’y a-t-il au-delà de l’euphorie ?

Les véritables enjeux du crédit ballon

Les jeunes ne disposent pas de fonds suffisants pour acquérir un véhicule au comptant. Leur statut ne leur permet pas non plus d’accéder aux formules de prêt auto classique. Les concessionnaires leur ont concocté une formule de crédit auto adapté spécialement à leurs situations, le crédit ballon. Si la formule présente des avantages certains et séduit de nombreux automobilistes, elle a aussi ses inconvénients que certains groupes d’action veulent expliquer aux jeunes acquéreurs.

Le crédit ballon, comment ça marche ?

Le crédit ballon hérite du principe général de la location longue durée et de la location avec option d’achat. L’emprunteur bénéficie de la jouissance d’un véhicule pendant une période déterminée, généralement entre 12 et 48 mois. Pendant la durée du crédit, l’emprunteur paie essentiellement les intérêts, une somme dérisoire à comparer aux mensualités d’un crédit auto classique. Ce n’est qu’à la fin du contrat que l’emprunteur paie l’intégralité de son prêt, à condition qu’il désire acquérir en propre le véhicule. Sinon, il retourne seulement le véhicule au concessionnaire.

Quels sont les véritables avantages du crédit ballon ?

Profiter d’un véhicule neuf à moindre coût, c’est l’avantage principal du crédit ballon, vu que l’emprunteur ne paie que les intérêts. Le crédit ballon constitue une véritable alternative pour les jeunes actifs qui ont besoin d’un véhicule pour se déplacer, notamment au Luxembourg où il y a un manque réel de transport public. En outre, l’emprunteur dispose d’une option à la fin du contrat, celle d’acquérir en propre ou non le véhicule.

Quel est le revers de la médaille ?

Des groupes d’action mettent en garde les jeunes contre cette formule qui semble alléchante a priori mais qui cache bien son jeu selon eux. En effet, l’emprunteur, en souscrivant un crédit ballon, doit fournir un apport personnel équivalent à 10 ou 20% de la valeur du véhicule. Cet apport n’est pas remboursable, même si l’emprunteur n’acquiert finalement pas le véhicule. S’il désire lever l’option d’achat, la dernière mensualité risque d’être très élevée. De 200€ en moyenne au début, l’emprunteur devra payer jusqu’à 8000€ en une fois à la fin du contrat. Rare sont ceux qui peuvent finalement s’acquitter d’une telle mensualité.

Quid des charges d’entretien du véhicule ?

Là où les LOA et LDD financent l’entretien du véhicule, le crédit ballon laisse ces charges à l’emprunteur. En outre, il devra également souscrire lui-même le contrat d’assurance pour la voiture. L’emprunteur hérite de toutes les obligations d’un propriétaire sans pour autant l’être. Enfin, le crédit ballon prévoit certaines restrictions quant à l’usage du véhicule. Un kilométrage annuel maximum est fixé dans le contrat. En cas de dépassement, l’emprunteur devra encore payer un surplus.

Formule alléchante mais avec des inconvénients majeurs, le tout est de comprendre les véritables enjeux du crédit ballon. A vous ensuite de décider si la formule vous convient ou si vous allez rebrousser chemin.

Conseils pratiques sur le remboursement anticipé d’un crédit

remboursement anticipé d'un crédit

Durant la période de remboursement d’un prêt, il est probable que l’emprunteur souhaite solder sa dette avant l’échéance prévue au contrat. Plusieurs changements peuvent sous-tendre une telle décision : une promotion, un héritage, un gain à la loterie, l’arrivée à terme d’une assurance-vie,… Petit tour d’horizon sur le mode de fonctionnement du remboursement par anticipation d’un prêt.

Le droit de rembourser un crédit à l’avance

Légalement, il est permis à un débiteur de rembourser le capital restant dû avant le terme de son contrat de prêt. Cette prérogative est valable qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation ou d’un crédit immobilier. L’emprunteur jouit même de la liberté de s’acquitter de ses engagements envers son créancier à tout moment du contrat.

Les avantages et les inconvénients du remboursement anticipé

Contrairement à ce que l’on peut penser, rembourser son crédit avant l’échéance peut ne pas s’avérer avantageux. Certes, il est extrêmement tentant de se débarrasser au plus vite de la charge des paiements d’un prêt, mais il faut comparer les coûts avant de se lancer sur cette voie.

Les bonnes conditions pour rembourser un prêt par anticipation

Le remboursement anticipé est surtout intéressant lorsque le taux de crédit est élevé et que le contrat dure sur le moyen ou le long terme. Mais pour un crédit qui touche bientôt à sa fin de remboursement, il peut être préférable de patienter. En particulier, lorsque des pénalités de remboursement anticipés ou indemnités de remboursement anticipé (IRA) sont exigibles. En effet, le paiement des IRA peut rendre cette opération plus coûteuse que le paiement des mensualités plus les intérêts initialement convenus dans le contrat de crédit.

Ce qu’il faut faire avant de solder son prêt précocement

Il est recommandé de bien faire ses calculs et de faire une comparaison entre le total des intérêts restant à régler et les frais du remboursement anticipé.  Dans la mesure où le paiement à l’avance du crédit implique plus de perte que d’économie réalisée, il vaut mieux investir son argent ailleurs et poursuivre le remboursement échelonné du prêt.

Remboursement anticipé : cas du prêt à la consommation et du prêt hypothécaire

Dans le cadre d’un crédit personnel, le remboursement anticipé impliquera une réduction du montant total de remboursement du crédit pour la période restant à couvrir. Pour en bénéficier, l’emprunteur devra informer la banque de sa décision par lettre recommandée au plus tard 10 jours avant le remboursement anticipé. Pour les courtiers, un simple appel téléphonique suffira. Au cas où l’intervalle entre le remboursement à l’avance et la date d’échéance prévue au contrat dépasse les 12 mois, l’indemnité représente 1% du montant de la somme restant due. Mais si le délai est inférieur à 1 an, l’indemnité représentera 0,5 % du montant. En ce qui concerne le remboursement anticipé d’un prêt hypothécaire, l’emprunteur sera redevable d’une indemnité de capital de remploi équivalente à 3 mois. Une précision : l’indemnité ne sera jamais supérieure au  montant d’intérêts que l’emprunteur aurait versé durant la période entre le prépaiement et le terme du contrat.

Pourquoi faut-il manier le crédit à la consommation avec parcimonie ?

utilisation du crédit à la consommation

Pour un petit projet ou un besoin urgent de liquidité, le crédit à la consommation est souvent la solution privilégiée par un bon nombre de personnes. Effectivement, c’est un crédit que vous pouvez à la fois renouveler et cumuler. Ainsi en 2018, ce n’est pas moins de 26,8% des ménages français qui ont un crédit consommation en cours selon l’observatoire des crédits aux ménages de la fédération bancaire française.

Comment fonctionne le crédit à la consommation ?

C’est un emprunt qui répond souvent à un besoin urgent. Dans le cadre d’un prêt immobilier par exemple, le fond obtenu servira exclusivement à la construction ou à l’acquisition d’une habitation ou de local. Dans le cadre d’un prêt consommation, c’est tout l’inverse : vous avez l’opportunité de payer tout ce que vous voulez du moment que le plafond ne dépasse pas les 75000 euros.

Rapide et facile à obtenir, le crédit à la consommation est une solution pour pallier un changement soudain de vos revenus. Mais afin de protéger les clients, une législation a été mise en place pour éviter toutes formes de débordement. Avant la signature donc, l’organisme financier vous présentera un document reprenant tous les détails du crédit. Votre capacité de remboursement sera aussi vérifiée.

Un crédit vraiment adapté à tous les besoins ?

Crédit à la consommation est un terme qui désigne une grande frange de crédit. Parmi les différents types qui existent sur le marché, le prêt personnel est surement le plus représentatif de tous. Pratique, rapide et efficace,  c’est une formule qui dispose d’un taux d’intérêt fixe.

Cela vous permet donc d’avoir en vue le montant total que vous devez régler dès la signature du contrat. Quant à la destination des fonds du prêt octroyé, c’est une affaire qui ne regarde que vous. Vous pouvez donc partir en voyage ou bien financer les études de vos enfants…

Pour de plus grosses dépenses comme l’achat d’un véhicule par exemple, il est préférable que vous fassiez la demande d’un crédit affecté. Le montant que vous obtenez servira alors à financer seulement cet achat. L’un des avantages c’est que vous ne commencez à rembourser qu’une fois votre acquisition faite.

Et le crédit renouvelable dans tout cela ?

Il est courant que pendant l’achat d’un mobilier ou d’électroménager le vendeur vous propose une facilité de paiement. Cela peut être un petit emprunt ou un mode de paiement « trois fois sans frais » ce qui ne peut être préjudiciable pour vous. Par contre quand vous touchez à du crédit renouvelable, la prudence est de mise.

En effet, ce crédit vous donne à disposition un montant que vous pouvez utiliser à tout moment. Et comme son nom l’indique, il sera renouvelé tous les ans. C’est là que se pose le problème : non seulement le taux est variable, mais il est aussi très élevé (de l’ordre de 15 à 20%).

C’est pour cela que la loi fixe une durée de remboursement maximale de 3 ans pour le crédit renouvelable si le montant est de moins de 2000 euros. Cela peut monter jusqu’à cinq ans pour une plus grosse somme.

Comment bien gérer ses dépenses pour Noël ?

Bien gérer ses dépenses pour Nöel

La fête de Noël est certainement la plus appréciée et la plus stressante de l’année. Les enfants sont excitées à l’idée de recevoir des cadeaux. Les parents appréhendent les dépenses auxquelles ils devront faire face, car il n’y a pas que les présents. Il faut aussi disposer d’un budget pour les décorations, le repas, etc. Comment gérer votre budget et éviter les dépenses inutiles ?

Comment organiser votre budget pour Noël ?

Soyez attentif à la gestion de vos finances. Voici quelques astuces pour vous aider.

•             Économiser en épargnant

Le meilleur moyen pour appréhender les dépenses de Noël est d’épargner. Pour cela, prenez l’habitude de mettre une petite somme d’argent dans votre compte épargne à chaque fin de mois. Évitez surtout d’y piocher.

Imaginons que chaque mois vous avez déposé 50 euros sur votre livret épargne. Vous disposez alors de 550 euros, en novembre. Vous pouvez ainsi faire vos achats sans risque de vous retrouver dans le rouge. Pour éviter toute dépense inutile, faites une liste des articles que vous devez acheter.

•             Savoir anticiper vos charges pour Noël

Nous fêtons Noël tous les ans. Ce qui nous permet facilement d’anticiper nos achats et d’organiser le budget pouvant y être affecté. Ainsi, vous pouvez déjà commencer à lister et à acheter les cadeaux durant les mois d’octobre et de novembre.

Cette astuce vous évitera d’y consacrer tous vos revenus du mois de décembre. Dans le cas où votre budget ne vous permet pas d’acheter les cadeaux sur la liste, offrez des articles correspondants à vos moyens et que vos enfants sauront toujours apprécier.

Sinon, vous pouvez aussi recourir à un prêt personnel, mais il requière beaucoup de vigilance quand à son utilisation. Il faut aussi s’assurer de pouvoir rembourser correctement son prêt.

Comment économiser lors de ses achats ?

En décembre, il est possible d’acheter les articles sur votre liste à prix compétitif.

•             Faire ses courses en profitant des bons plans

Rares sont les offres promotionnelles en décembre. Quoi qu’il en soit, il n’est pas non plus impossible d’en trouver. Vous pouvez dénicher de bons plans en ligne. Certains sites web sont spécialistes de ce genre de promotion vous permettant d’acquérir des articles de cadeaux à bon prix.

Concernant le repas, profitez de l’écoulement des stocks effectué par les grandes surfaces en novembre pour acheter vos ingrédients. Faites très attention à la date de conservation. Notons que le prix augmente dès le mois de décembre.

•             Profiter des « black Friday », rendez-vous dans les magasins faisant des soldes

Pendant le « jeudi noir » ou le « black Friday », les consommateurs peuvent bénéficier d’offres promotionnelles très attractives. Il a lieu le jeudi après le Thanksgiving. C’est l’occasion d’acheter vos articles à prix réduit.

Le « Do it yourself » est également une autre alternative vers laquelle vous pouvez vous tourner. L’idée c’est de réaliser vous-même vos articles décoratifs, ainsi que vos repas et les différents cadeaux que vous allez offrir. Pour les cadeaux des enfants, cette solution peut ne pas être adaptée. C’est le cas lorsque votre enfant souhaite avoir une console.

Prêt personnel : le prêt libre de toute affectation

prêt personnel libre d'utilisation

Pour subvenir à vos besoins et pour financer des projets relativement modestes, vous avez la possibilité de souscrire à un crédit à la consommation. Il existe non pas un mais plusieurs types de crédit conso. Aujourd’hui, nous nous penchons sur le prêt personnel, un prêt libre de toute affectation avec des avantages innombrables.

Prêt personnel, comment fonctionne-t-il ?

Un prêt personnel est un prêt à tempérament qui n’est affecté à aucune destination précise. Il est destiné à financer un projet d’ordre personnel mais sans limitation. C’est ce qui le différencie des autres types de prêt à la consommation affecté comme le prêt travaux ou le prêt auto. Vous pouvez recourir au prêt personnel pour payer vos factures, pour acquérir un véhicule, pour réaliser des travaux. Ce prêt finance tout mais pas n’importe quoi. En effet, il n’est pas destiné à financer un projet immobilier. De toute façon, le prêt personnel est plafonné à 75000€.

Comment se rembourse un prêt personnel ?

Le prêt personnel fonctionne comme les autres types de prêt conso affectés. Il est remboursé par mensualités fixes. Chaque mois, l’emprunteur rembourse une partie du capital et une partie des intérêts. Toutefois, crédit non affecté, banques et établissements de crédit appliquent souvent des taux plus élevés avec une formule de crédit personnel. Quant à la durée du remboursement, elle est fonction du montant du prêt :

–              De 500 à 2500€ : durée de remboursement maximal de 24 mois

–              De 2501 à 3700€ : durée maximale de 30 mois

–              De 20001 à 37000€ : durée maximale de 120 mois

–              Au-delà de 37000€ : durée pouvant aller jusqu’à 240 mois

Quelles sont les conditions requises ?

Les conditions pour l’obtention d’un prêt personnel sont relativement similaires à celles d’autres formules de crédit conso. L’emprunteur doit fournir des justificatifs d’identité, de domicile et de salaire. Toutefois, s’agissant d’un prêt non affecté, l’emprunteur n’a pas à fournir de justificatifs quant à l’utilisation du crédit. Si un crédit travaux exige la fourniture de devis et de facture, ces pièces ne sont pas exigées pour un prêt personnel. C’est principalement la capacité de remboursement de l’emprunteur qui est étudiée. Elle est évaluée à travers le niveau de revenu de l’emprunteur et de son taux d’endettement. Chaque établissement de crédit détermine le profil d’emprunteur éligible à ses offres de prêt personnel.

Est-il nécessaire de recourir à un courtier en crédit ?

Rien ne vous oblige à recourir à un courtier en crédit. Toutefois, ce dernier peut vous aider à constituer un dossier solide qui vous ouvrira les portes des banques et établissements de crédit. Il pourra surtout vous conseiller et vous aider à trouver l’offre la plus adéquate pour votre projet, en tenant compte de votre profil. C’est un allié précieux si vous désirez souscrire un prêt personnel avec les meilleures conditions et au meilleur prix.

Courtier belge : pour un crédit rapide et attrayant au Luxembourg

obtenir un crédit rapide par un courtier

Avis à tous les habitants du Luxembourg et ses environs, confiez-vous à un courtier belge sis au Grand-Duché pour profiter des conditions avantageuses lors de votre souscription à un crédit personnel ou à un crédit à la consommation. Au lieu de vous adresser à une banque luxembourgeoise, vous feriez mieux de faire appel à un courtier belge installé au Luxembourg pour de nombreuses raisons.

Un accompagnement personnalisé sur différents types de crédits

Un courtier belge ayant un bureau au Luxembourg vous donnera accès aux différents types de crédit et d’assurances crédit. Du prêt personnel au crédit à la consommation en passant par le prêt auto ou encore le prêt travaux, un professionnel belge vous apporte un accompagnement personnalisé pour vous aider à bénéficier de meilleures conditions d’emprunt. Que vous ayez besoin d’un crédit affecté ou non affecté, n’hésitez pas à recourir à ses services pour obtenir un prêt moins cher adapté à votre situation. Votre courtier ne propose pas, par contre, un crédit hypothécaire. Pour en bénéficier, il faut acheter un bien immobilier situé en Belgique.

Accédez à des offres avantageuses, mais difficiles à obtenir auprès des banques !

Contrairement aux banques belges, les établissements de crédit luxembourgeois se montrent très exigeants quant à l’octroi des crédits. Des conditions strictes sont souvent exigées pour obtenir un prêt personnel. Ce sera compliqué pour vous de profiter d’un crédit personnel ou d’un crédit études. Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions. Vous devrez être un client fidèle de la banque depuis plusieurs années. Votre situation financière sera également passée au crible avant l’acceptation de votre dossier. Il faut afficher un niveau de revenus très élevé et un taux d’endettement quasi nul. Vous aurez dans ce cas besoin de l’aide d’un courtier belge pour obtenir un crédit personnel au Luxembourg. Ce professionnel pourra vous donner une simulation en ligne et suivre de près l’avancement de votre demande de crédit. Sans oublier qu’il sera en mesure de négocier pour vous auprès des banques. Pour profiter de ses services, il suffit de renseigner vos données personnelles. Puis, votre courtier vous appellera pour mieux connaître vos attentes.

Votre crédit accessible rapidement

Trouver pour vous la meilleure offre de crédit le plus rapide possible, c’est l’objectif principal d’un courtier belge. Votre partenaire s’engage à vous donner une réponse à votre demande sous 24 heures. En cas d’acceptation de la demande de crédit, vous signerez votre contrat dans 2 jours ouvrables. Votre crédit sera disponible au plus tard dans les 48 heures. Au total, vous aurez donc entre vos mains les fonds empruntés en 5 jours ouvrables.

Comment décrocher un prêt personnel sans justificatif ?

crédit personnel sans justificatif

Les prêts personnels ne sont accordés que si l’emprunteur présente les justificatifs exigés par la banque. Il arrive, cependant, qu’il ne soit pas en mesure de fournir ces documents. Dans ce cas, il peut se tourner vers le prêt personnel sans justificatif. Cet emprunt peut être contracté sans présentation de pièces justificatives.

Focus sur la souscription d’un crédit en Belgique

En Belgique, il est possible de souscrire un prêt personnel sans justificatif même si l’emprunteur ne dispose pas de la nationalité belge. Il suffit de s’adresser aux organismes financiers spécialisés en la matière.

1.           Prêt personnel sans justificatif, c’est quoi ?

Il s’agit d’un emprunt dont le montant maximal est de 100 000 euros. La particularité est que l’emprunteur peut disposer des fonds sans avoir à justifier son utilisation. Ce type de prêt est d’ailleurs facile à trouver. En Belgique, un grand nombre des établissements bancaires proposent cette formule.

Les conditions d’obtention de ce crédit sont souvent contraignantes. C’est pourquoi il faut savoir dénicher la meilleure offre. Pour cela, il faut prendre le temps de comparer les différentes offres. De plus, de nombreux comparateurs de crédits en ligne sont gratuits.

2.           Crédits sans justificatifs : quels sont-ils ?

Les établissements bancaires spécialisés proposent des offres similaires à celles des banques classiques. Ainsi, le prêt personnel sans justificatif est décliné en différentes formules.

Il y a le prêt dit à tempérament qui ne requiert aucune justification sur la finalité des fonds. Le crédit hypothécaire belge correspond au prêt immobilier en France. Enfin, le regroupement de crédits permet de bénéficier d’un capital tout en évitant une situation de mal-endettement.

Les conditions d’octroi d’un prêt personnel sans justificatif

L’octroi de ce type de prêt, comme tous les crédits, est soumis à quelques conditions, dont la présentation de certains documents.

1.           Prêt perso sans justificatif : comment fonctionne-t-il ?

Il importe de s’informer sur les formalités et lois relatives à l’octroi des crédits avant de souscrire. Les conditions d’obtention et de jouissance diffèrent, parfois, d’un pays à l’autre. Généralement, le prêt personnel sans justificatif expose l’emprunteur à un taux très élevé.

Effectivement, le crédit est accordé sans que le souscripteur présente un projet précis. Ainsi, il n’est pas tenu de fournir un justificatif de salaire. En conséquence, les risques encourus par les organismes prêteurs sont plus importants. Cependant, certaines banques belges proposent ce type d’emprunt à des conditions plus attractives.

2.           Crédit personnel sans justificatif : comment en bénéficier ?

En principe, le prêt personnel sans justificatif est octroyé sans que l’emprunteur soit tenu de fournir un justificatif. Quoi qu’il en soit, les banques exigent certains documents administratifs.

Ainsi, il devra présenter tous les dossiers pouvant attester sa solvabilité ainsi que ses états civils. Pour augmenter les chances d’accéder à ce type d’emprunt, la présentation de justificatifs des états financiers et de la santé est conseillée.