Les Belges font de la propriété immobilière une véritable priorité. Ils tiennent également à entretenir et à embellir leurs propriétés pour les mettre en valeur. Les rénovations nécessaires peuvent être financées par une formule de crédit spécifique, le prêt travaux. Attention toutefois car ce prêt finance des projets bien déterminés que l’on vous explique dans cet article.

Prêt travaux, un prêt affecté exclusivement aux travaux

Il est nécessaire de rappeler que le prêt travaux est un prêt affecté. Il doit être utilisé pour les travaux prévus dans le contrat de prêt. L’emprunteur ne peut utiliser le prêt pour une autre destination, au risque d’être accusé de détournement de crédit. Dans ce cas, il peut être sanctionné de pénalités ou de poursuites judiciaires. Si vous n’êtes pas sûr de votre projet, préférez une autre formule dont le crédit personnel.

Prêt travaux, un prêt essentiellement affecté à la rénovation

Les travaux pouvant être financés par le prêt sont principalement ceux rattachés à la structure. Il s’agit notamment de la rénovation des revêtements de sol ou muraux, les travaux d’extension pour l’agrandissement d’un logement, la rénovation d’une cuisine. Les matériels rattachés au logement comme la plaque de cuisson, les électroménagers encastrés peuvent également être financés par un prêt travaux.

Par contre, l’acquisition de mobilier est exclu du prêt travaux, tout comme les travaux jugés mineurs destinés à la décoration, travaux de peinture, pose de moquette. Il existe des prêts aménagement destinés à financer ces besoins moins conséquents.

Prêt travaux, un prêt propriétaire

Le prêt travaux s’adresse essentiellement au propriétaire désireux de réaliser des rénovations. Les locataires ne peuvent généralement pas souscrire un prêt travaux. Toutefois, les travaux peuvent être réalisés tant dans une résidence principale qu’une résidence secondaire.

Prêt travaux, un prêt de 3700 à 50000€

En tant que prêt à la consommation, le prêt travaux est plafonné à 75000€. Rare sont pourtant les établissements proposant un montant aussi élevé. Les offres sont généralement comprises entre 3700 et 50000€. L’emprunteur doit fournir un devis préalable dressé par un professionnel justifiant le montant des travaux, fourniture et main d’œuvre comprise. Le prêt se rembourse sur 2 à 10 ans.

Sachez également qu’il existe un certain nombre de dispositifs qui peuvent vous aider à financer des travaux liés à la performance énergétique de votre logement. Ces aides sont fédérales dont la réduction d’impôt mais aussi régionales dont les primes énergie ou les primes à la rénovation.